Mon choix, ma réalitéDepuis hier soir, le choix que j’ai fait est devenu une réalité. Il prenait de plus en plus forme au fil des dernières semaines, au fil des discussions avec mes amis proches. Je les remercie au passage pour leur soutien. Et merci à toi Marc pour ces 2h20 de discussion Skype hier après midi, enfin matin pour toi. 🙂

Il est certes toujours plus facile pour les autres de dire “vas-y fonce” “tu devrais” “si j’étais toi…“. A vrai dire, j’étais sûr de mon choix. Mais le fait d’en parler aux autres, de les écouter me donner des conseils, de me faire entendre les 1000 raisons (que je connaissais déjà) pour lesquelles ce choix est le bon, rassure.

Hier soir, ça a pris une autre dimension.

Je l’ai annoncé à mes parents, mes frères et belles soeurs. Unanimes. Même pas un “mais t’es sûr de toi ?” “t’es un ouf“. Ils ont compris. Ma mère avait pressenti certaines choses. C’est une mère. C’est donc devenu une réalité. Ma réalité. J’avais besoin de leur dire, de leurs réactions, de leur soutien. Et ils m’ont toujours soutenu. C’est con à dire, et peut être cliché, mais ils ont toujours été là pour moi, avec moi.

Aujourd’hui, je me sens plus libre que jamais. Quelque chose de nouveau s’ouvre à moi. Je me sens bien, vraiment bien. Il ne me reste plus qu’une dernière chose à avoir et ce sera bon. Avec ou sans. N’est ce pas Marc ?

J’aime bien ce teasing. Dès que c’est confirmé, je vous l’annoncerai, même si certains d’entre vous savent ce dont je parle…

Et sinon à part ça, cette nuit, j’ai fait une drôle de rêve, que je vais garder pour moi, et suis arrivé en retard au taf. Ma lumière d’aube Philips ayant préféré continuer elle aussi cette nuit…