Je ne pouvais pas faire un blog “musical” sans très vite parler de Saez. Chanteur atypique s’il en est. Provocateur, engagé. Mais pas engagé à la Cali, qui s’acoquine avec Ségolène Royal, et dont les textes engagés sont plutôt légers, et même un peu faciles, quand bien même la musique de sa dernière chanson est entrainante et rythmée.

Chez Saez, c’est très différent. Musique posée mais textes amers. De la belle musique. J’adore quand il est au piano. C’est magnifique à pleurer. Que ce soit Usé, Les Condamnés, A Ton Nom, ou St Petersbourg

Alors bien sûr, j’ai connu Saez il y a une dizaine d’années, les années lycées et fac, avec son tube Jeune et con. Beaucoup plus rock. Jugez vous-même par cette vidéo aux Victoires de la Musique

Mais à l’époque, je ne pousse pas plus loin. J’aime bien celle-là, mais n’écoute pas les autres.

Ce n’est qu’en 2003 que je le découvre vraiment avec son double album : God Blesse – Katagena. Je ne cesse de l’écouter depuis. Et pourtant, ce qu’il y raconte peut être à des années lumières de ce que je pense. Mais voilà, c’est tellement bien écrit, la musique est tellement belle, qu’on se laisse aller et que parfois même on tombe d’accord, ou du moins on se dit “C’est pas faux”. Ce fut le cas avec Massoud. J’étais aux États-Unis alors. Et aujourd’hui ces paroles ont un drôle goût d’actu.

Et quand il faut sauver Bouddha
Y’a pas de minutes de silence
Tant qu’y a pas marqué dollar
Y’a pas de minutes de silence

Ou encore,

Quand le World Crade s’enterre,
C’est bien triste quand même
Quand le World Crade s’enterre,
On se souvient Massoud…

Engagé je disais.

La dernière, Jeunesse lève-toi est tout aussi bien écrite. Je ne blogue pas les paroles. Écoutez bien. Ou bien allez sur le site dédié. C’est ça que j’aime bien aussi avec Saez. Musique et textes librement téléchargeables, ou consultables. J’ai d’ailleurs pour la première fois entendu Jeunesse Lève-toi sur Facebook !!

Et surtout quand il sort un album, on paye pour quelque chose. Son dernier album, Varsovie, compte pas moins de 3 CD et 29 titres !! Ça change des autres qui se limitent à 10 ou 11 plages. Bref, je file me l’acheter au plus vite…

jeunesse, lève-toi – Saez