Son nom ne vous dit probablement rien, mais vous connaissez tous ou presque sa chanson Welcome Home, pour peu que vous regardiez les pubs télé, en l’occurrence celle de Nikon (the best, obviously ^^).

Derrière le nom de Radical Face se cache Ben Cooper, 30 ans, habitant de Jacksonville en Floride. Radical Face, dont le nom lui est venu d’une brochure ramassée par terre et qui vantait les mérites de la chirurgie esthétique (le nom complet était en effet, Radical Face Lift, soit Lifting radical) est un concept musical un peu particulier et donc risqué dans cet univers. Ghost, le premier album sorti dont est issu Welcome Home, a été écrit dans l’idée que les maisons ont une mémoire, où les gens laissent derrière eux des fantômes dès qu’ils déménagent. Tout ce que nous faisons dans nos maisons est recueilli dans les murs et peut ressortir et hanter celui qui y aménage ensuite. Les pistes de l’album sont ainsi des histoires courtes attachées à ce thème.

Fin 2010, un EP Touch The Sky est sorti annonçant la sortie d’un album triptyque Family Tree (The Roots, The Branches, The Leaves).

Faites un tour sur son site, vous pourrez y télécharger gratuitement quelques uns de ces titres et découvrir de nombreux autres projets, non sortis dans les bacs.

Ben Cooper fait également partie des duos Electric President et Iron Orchestra, et du trio Mother’s Basement.

Bonne écoute et bon weekend.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Heal the scars from off my back
I don’t need them anymore
You can throw them out or keep them in your mason jars
I’ve come home

All my nightmares escaped my head
Bar the door, please don’t let them in
You were never supposed to leave
Now my head’s splitting at the seams
And I don’t know if I can

Here, beneath my lungs, I feel your thumbs press into my skin again