Waiheke Island - Auckland
Après un dimanche quelque peu pluvieux, lundi matin la météo promettait d’être plus clémente. J’en ai profité pour aller visiter une des îles voisines d’Auckland : Waiheke Island. Départ de l’auberge, à 8 heures pour attraper le Ferry de 9h. La journée promet d’être longue mais intéressante. Il fait beau. Le soleil tape déjà fort sur Auckland alors qu’il n’est que 8h30. La vue sur Auckland depuis le Ferry est assez sympa. Petite skyline et marina.

Waiheke Island - Auckland

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

L’île est assez grande, et les transports en commun ne permettent de joindre la partie orientale de l’île. Dommage. Il y a une mer de rochers et des vestiges de la seconde guerre mondiale (tunnels…). Ce sera pour une prochaine fois. Trop radin pour le moment pour lâcher un taxi, surtout que j’ai pris un pass pour le bus illimité.

Programme de la journée, trekking et plage.

Waiheke Island - Auckland

La rando était vraiment sympa. C’est dingue de se dire que l’on n’est qu’à un ferry boat d’Auckland et que l’on puisse voir des forêts et des bush pareils. Parfois, on se croirait dans une forêt tropicale. En moins humide. 😉

Tout le monde met sa petite protection solaire, car en Nouvelle-Zélande c’est indispensable. La couche d’ozone étant « percée ». C’est marrant car en croisant des Néo-zélandais, tous nous disent de bien nous protéger, qu’ici en 10 minutes, on se chope un cancer de la peau !! Du coup, je me tartine. Même si ma protection n’est que de 10 ! Bon OK, de temps à autres je taxe la crèmes des autres frenchies, plus puissante ! Faut pas déconner non plus !

Waiheke Island - Auckland 103

En se baladant, en cherchant les cascades, on croise dans le bush, un couple de kiwis (j’espère qu’on ne les a pas dérangés…^^). Très sympa. Le type essaye de parler français, est allongé sur sa serviette et boit du champagne dans une bouteille coupée en deux qui lui sert de verre… On fait les présentations, et là quand je dis que je viens de Paris, il me dit « forcément » désignant du doigt mon look, le jean 3/4, les D&G, la barbe… ouais bah hein c’est comme ça ! On ne se refait pas 😀 !!

On continue notre trek dans les hauteurs de Waiheke Island. La vue est magnifique. Des vignes sur les flancs de colline. Et dire que ce n’est pas le coin le plus beau de Nouvelle-Zélande !! Qu’est ce que ça va être une fois que je serai dans l’île du Sud.

Waiheke Island - Auckland 184

Après quelques heures de marche, la plage se fait attendre. Le bus aussi. Du coup, un auto stop s’improvise. A 6 ça va pas être simple. Mais un 4×4 s’arrete assez vite. Je reste avec Flore et deux minutes après, une « mamie » nous prend et nous dépose à Onetangi, où une longue plage nous attend. Belle plage, de belles petites vagues, quelques jeunes surfeurs… Pas besoin d’hésiter longtemps avant de plonger une tête. L’eau est bonne. Meilleure que l’autre jour.

La soirée se termine sur l’île autour d’une bonne bière au bord de la plage, le soleil couchant.

Onetangi Beach - Waiheke Island

Retour en Ferry à 22h. Le « pire », c’est qu’encore une vingtaine de minutes de marche, avec des montées et des descentes (la ville étant sur plusieurs volcans), nous attendent, et qu’on a toujours pas dîné. Sur Queen’s street, on passe devant un Burger King…soyons forts, on a déjà résisté au dîner sur l’ile, trop onéreux…A peine deux cents mètres plus loin, un autre Burger King. Là tout le monde avait pris le temps de la réflexion. Au diable les pâtes, nouilles chinoises lyophilisées ou autres salades qui nous attendent au Backpackper ! On a mérité ce burger !
20 minutes plus tard, nous voilà rentrés, épuisés.
Je voulais faire mes photos, les mettre sur le PC…ça attendra ce matin.

Programme du jour, retourner à un resto qui m’avait dit de repasser pour remplir une application form pour un taf. Et sinon, je vais aller sur la Marina d’Auckland, pas mal de restos par là. On ne sait jamais.
Sinon j’ai repris des nuitées à l’auberge, jusqu’à dimanche, histoire d’être tranquille. Et si d’ici là rien à évoluer niveau taf, je prendrai mon sac et irai dans le nord de l’île où la saison d’été bat son plein.

Voilà pour les quelques dernières news…
Cya

Toutes les photos sur l’album Flickr

NB : musique de Eddie Vedder – Hard Sun