Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Natalie ImbrugliaJ’aurais blogué cette nuit, en rentrant de soirée, la musique du samedi n’aurait surement pas été la même. Je pensais bloguer Emily Haines. Mais voilà, après une bonne nuit de sommeil, un week end qui commence tranquillement, j’ai plus envie d’une Natalie Imbruglia.

Hier, j’ai pensé à elle. Ça fait longtemps que l’on s’est pas vus. Quelques textos en septembre se disant qu’il serait bien d’aller boire un verre. Elle fait partie des personnes que je souhaite voir avant de partir. Elle ne sait pas encore que je pars loin d’ici. La moindre des choses serait de le lui dire. Lui raconter ce que je deviens, lui demander où elle en est.

Trois ans que l’on se connaît. Et ce depuis ce jour où je lui ai demandé son numéro de téléphone pour aller boire un verre. Comme ça. C’était bien la première fois que je faisais quelque chose comme ça. Ô bien sûr il m’a fallu quelques jours pour pousser cette porte, demander à la voir et me lancer. Depuis on se voit épisodiquement, au détour d’une expo à Beaubourg, d’un verre dans un bar de la Rue Mouffetard…

Je l’aime bien. J’ai eu un crush sur elle un temps. Sans jamais trop savoir ce qu’elle pouvait ressentir…

En tout cas, une chose est sure, elle aime Natalie Imbruglia.