Il y a des groupes où tu te dis que tu ne les verras jamais en concert, qu’ils ne passeront jamais près de chez toi. Mais c’est oublier le fait que tu vis à Paris (ou pas loin). C’est tout de même une sacrée opportunité ; voir des artistes qui ne sont pas encore « assez connus » pour faire une tournée française. Ainsi j’ai pu voir Cary Brothers, Joshua Radin, The Boxer Rebellion… et hier soir The Shins au Bataclan.

J’ai découvert The Shins il y a sept ans grâce à Zach Braff et son magnifique film Garden State. Souvenez-vous cette merveilleuse scène avec Natalie Portman, le casque sur les oreilles, qui fait écouter son morceau à Zach Braff. The Shins. Tout est parti de là. Pour moi, mais également pour de nombreuses personnes. Le groupe alors un peu connu outre atlantique sort son deuxième album Chutes To Narrow, et voit les ventes de celui-ci se faire doubler par Oh Invented World dans lequel apparaissent les titres New Slang et Caring is Creepy, au générique de Garden State. Pour info, New Slang passait également dans la série Scrubs. Et bien d’autres.

Et hier soir, enfin, je les ai vus et entendus pour de vrai, comme disent les gosses.

En première partie, le groupe Concorde, francophone mais qui chante en anglais, a ouvert le bal. Sympa. La musique rappelle un tant soit peu celle de The Shins. Pop. Électro. Un peu plus d’une demi-heure sur scène. J’ai bien apprécié.

Puis sont arrivés The Shins, avec en tête James Russel Mercer et son look à la Kevin Spacey.

A la batterie, Joe Plummer, sosie non officiel de Poutine ^^, oui je me suis amusé à tous leur trouver un sosie. Il y avait aussi celui d’Almodovar (juste pour les cheveux) mais j’ai oublié son nom. Mais surtout une bien jolie demoiselle qui accompagnait tout ce petit monde à la guitare. Elle a également chanté sur New Slang, apportant une touche féminine à la chanson phare du groupe que toute la salle fredonnait.

Le groupe a joué ses classiques et ses nouveaux titres. Impossible de passer à côté de Caring is Creepy ou Australia.

Un peu plus d’une heure de concert, et un petit rappel où Mercer s’est un peu embrouillé dans un de ses titres déclenchant les rires (de soutien) du public. L’ambiance était bonne au Bataclan. Beaucoup de jeunes demoiselles. Beaucoup d’anglo-saxons aussi autour de moi.

Bref, encore un bon concert.

Demain c’est Florence & The Machine. Avant une petite pause musicale jusqu’au concert des Cranberries en juin.

PS : Désolé pour la qualité sonore des bootlegs (vidéos). Un jour j’aurai une accred’ photo, oh oui un jour…