Petit teaser à la manière de Delphine.

Cet été du 28 juillet au 17 août, notre Blockbuster s’appelle VVS pour Vancouver Victoria Seattle. Les billets sont achetés, à nous l’Amérique du Nord. Trois semaines entre Canada et États-Unis, avec une forte prédominance pour le premier et Vancouver.

Mais pourquoi cette destination ? A vrai je ne m’en souviens plus trop. On a commencé à en parler bien avant les JO de Vancouver 2010. Delphine voulait retourner aux USA après son séjour sur la côte Est (NYC, Boston, Philadelphia, Washington D.C.) l’été dernier, et tenter cette fois-ci la côte Ouest. Je voulais également y retourner. Les États-Unis restent une de mes destinations préférées, et le Canada, avec ses grands espaces, son Grand Nord, m’attire de plus en plus.

On a donc épluché tous les sites internet de compagnies aériennes pour trouver un billet d’avion au meilleur prix. Et c’est pas toujours facile. Cela demande un peu de patience. Les sites de comparateurs de vols sont bien sympa mais proposent évidemment la même chose. Je ne comprends d’ailleurs pas qu’il y en est autant étant donné qu’ils comparent exactement les mêmes choses et ont les mêmes sources : Opodo, GoVoyages, Ebookers, Edreams… Aucun ne se distinguant vraiment. Sauf dans la mise en avant de son partenaire. Un coup Opodo, un coup GoVoyages. Parfois aussi on est content de trouver un bon prix mais une fois le lien cliqué, le prix augmente. Problème de mise à jour chez l’agence me dit le comparateur Mon Nuage.

Mais la véritable comparaison de prix n’est pas à faire sur les compagnies aériennes mais sur… les aéroports. Étant donné que nous souhaitons visiter les deux grandes villes de Seattle et Vancouver, nous n’avions pas de préférence quant à la ville d’arrivée. Le vol pouvait donc être au choix Paris-Seattle ou Paris-Vancouver. Le premier était moins cher à une centaine d’euros près si ma mémoire est bonne. Mais toujours trop cher. Évidemment les mois de juillet et août correspondent à la haute saison. Je m’attendais à ce que cela soit cher, mais pas autant que pour un vol à l’autre bout du monde. En effet, le billet était quasi aussi cher que mon vol de l’an dernier vers Auckland, Nouvelle-Zélande.

Donc j’ai cherché tous les moyens possibles pour baisser ce prix sous la barre symbolique des 1000€. Et j’ai trouvé.

La solution : partir de Londres. En Nouvelle-Zélande déjà je rencontrais des Frenchies partis de la capitale anglaise. Rebelote. Comparaison des vols Londres-Seattle et Londres-Vancouver. Seattle étant toujours moins cher que Vancouver. Mais surtout Londres. 300 euros d’écart entre le billet d’avion depuis Paris et celui depuis Londres !!! Énorme !

A cela il faut soustraire le prix de l’Eurostar, aller-retour. 88€ acheté très à l’avance ! La différence reste de 212 euros, soit 300 CAN $ !!
Voilà donc les billets achetés.

Photo de janusz l

Il ne reste plus qu’à réserver les hôtels et à savoir combien de temps passer dans tel ou tel coin. Nous sommes en pleine lecture de guide de voyages. Et une confirmation. Le Petit Futé c’est vraiment caca comme guide. Je le savais déjà avec la Nouvelle-Zélande où le guide péchait pour ses prix sortis de nulle part et sa carence générale (comparé au Guide des Frogs). C’en est de même pour son édition sur l’Ouest Canadien et Seattle. Je ne peux évidemment pas encore dire que les prix sont erronés, mais le bouquin ne donne vraiment pas envie. Autant dans la forme que dans le contenu. Très léger. Delphine a donc investi dans un nouveau guide (après m’avoir offert le Petit Futé) : le guide Ulysse Vancouver Victoria Whistler. Et je le trouve très bien, très détaillé !! Différentes approches, en terme de durée et thème de séjour.

Il ne me reste qu’à trouver un guide sur Seattle, car si j’ai bien compris, le Guide du Routard qui dans ses éditions précédentes incluait Seattle dans l’Ouest américain, l’a viré pour ne faire qu’un guide sur la Californie. C’est ma mission de la semaine : trouver un guide pour évaluer la durée de séjour dans cette ville.

Il n’est jamais simple d’évaluer une telle durée. Les avis divergent toujours. Des amis, aujourd’hui émigrés à Montréal, y passaient plusieurs jours l’été. Anyiarocks me dit sur Twitter « Par contre Seattle restes-y 2 jours, ça suffit. »

Pour le moment notre programme se compose de la sorte : Vancouver 10 jours, Victoria et l’île de Vancouver 5 jours, Seattle 5 jours. Mais tout peut encore changer, sachant que pour Vancouver on veut vraiment en profiter et se détendre donc 9-10j semble le minimum pour nous. Des avis ? N’hésitez pas. Lâchez vos com’s ! 😀

Voili voilou pour ce petit teaser, sorte de bande annonce-making of de notre voyage !

Et comme musique, forcément : Nirvana et Kurt Cobain, originaire de Seattle, tout comme Jimi Hendrix d’ailleurs.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

EDIT : Les auberges de jeunesse sont bookées. Nous serons à :

  • Vancouver du 29 juillet au 08 août
  • Nanaimo (Vancouver Island) du 08 au 10 août
  • Victoria (Vancouver Island) du 10 au 13 août
  • Seattle du 13 au 17 août

Crédit photo titre : bluegoose0fox