Avec Delphine, nous cherchions une destination de weekend pour le Pont viaduc de l’Ascension. Une ville accessible à quelques heures de Paris, pas trop chère, et surtout intéressante à visiter.
Weekend à Utrecht

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Cette fois, EasyJet ne proposant rien de bien alléchant, les prix de vol pour le weekend étaient trop élevés, nous nous sommes interrogés sur un weekend à la plage, en France, en Vendée, en partageant une voiture.

Et puis, Utrecht, aux Pays-Bas, à 45 minutes d’Amsterdam, est arrivée dans la balance. « Tiens, ça a l’air sympa ». À seulement 4h30 de route de Paris, quasiment pas de péages (merci la Belgique et la Hollande ^^), nous sommes partis dans cette petite ville qui n’est pas sans rappeler Amsterdam ou Bruges avec ses jolis canaux, et ses nombreux cyclistes.

Weekend à Utrecht
Vélo avec caisse en bois © Julien Blavette

Ce fut d’ailleurs le point de départ l’an passé du Tour de France 2015.

Bienvenue au pays du vélo

Weekend à Utrecht
Balade à vélo dans Utrecht © Julien Blavette

Et comme à Amsterdam, le vélo y est Roi. Il est partout. Il est le prolongement du corps des Hollandais. Pas un déplacement sans enfourcher sa bicyclette. Pas une une rue sans piste cyclable. Pas une balade à pied sans entendre derrière soi le klaxon d’un cycliste prévenant prêt à doubler. Pas un feu rouge sans attendre dix minutes (j’exagère à peine ^^) que les voitures puis les vélos passent, se demandant bien quand les piétons pourront traverser. Et pour des Français indisciplinés comme nous moi, c’est long. Allez on traverse. Et tant pis pour le regard désapprobateur des autochtones.

Weekend à Utrecht
Balade à vélo dans Utrecht © Julien Blavette

Nous voilà donc arrivés dans cette petite ville (la 4e du pays tout de même avec quelques 300 000 habitants), après avoir pris des co-voitureurs avec BlablaCar et réservés notre Airbnb. Eh oui on voyage façon nouvelle économie. 🙂

Notre appart est situé à 10-15 minutes à pied des premiers canaux et du centre ville. Le quartier est très cosmopolite. Les beaux jours aidant, les riverains s’installent littéralement dans la rue : chaises et table sorties, mais aussi la piscine des enfants installée sur le trottoir pendant que Papa et Maman jouent aux raquettes. Un barbecue est même en train de cuire quelques saucisses. Étonnant. J’aime ce côté « la-rue-est-à-nous ».

Balade dans Utrecht

Weekend à UtrechtA peine les affaires déposées dans l’appart, nous voilà partis en vadrouille dans le centre-ville d’Utrecht, à la découverte des canaux, des petits restos et autres échoppes de déco. Autant vous dire qu’on kiffe.

Une première bière histoire de se rafraîchir, accompagnée d’une planche, de viande, les fameuses bitterballen. Le tout en terrasse. On est gâté, le temps est avec nous : 4 jours sous le soleil, avec un ciel bleu magnifique.

Weekend à Utrecht
Petite mousse à Utrecht © Julien Blavette

Nous sommes partis sans guide de voyage. Pas de Routard, ni de Lonely Planet et ses pourtant bien pratiques « Guides en quelques jours ». On a noté les bonnes adresses avant de partir. Merci Google.

Weekend à Utrecht
Les canaux à Utrecht © Julien Blavette

Weekend à UtrechtA Utrecht, il n’y a pas forcément plein de trucs à voir. Mais une chose à faire : se balader, prendre le temps, souffler, se perdre dans les petites rues, longer les canaux, regarder les gens en contrebas sur les terrasses des quais, sur leur bateau, navigant ou amarré.

Weekend à Utrecht
Dans le centre d’Utrecht : terrasses et canaux © Julien Blavette
Weekend à Utrecht
Sur les canaux d’Utrecht © Julien Blavette

La Domtoren

Weekend à UtrechtL’incontournable à Utrecht, c’est la Tour de la Cathédrale, la Dom Tower ou Domtoren, haute de 112,32 mètres. Elle est le plus haut clocher du pays, et offre un magnifique point de vue à 95m.

Weekend à Utrecht
La Domtoren © Julien Blavette

Pour le mériter, il faut gravir les 465 marches et les différents étages. Le premier, la Chapelle Saint Michel, achevée en 1328, sert aujourd’hui pour des mariages et réception. On y voit une trappe centrale qui permettait lors de la construction de la tour de faire grimper les matériaux nécessaires à sa réalisation.

Weekend à Utrecht
A l’intérieur de la Tour de la Cathédrale © Julien Blavette
Weekend à Utrecht
La salle des cloches © Julien Blavette

Plus on monte, plus les escaliers se resserrent : Chambre du gardien, puis chambres des cloches. 14 cloches pour 31 000 kilos ! Le son du carillonnement du campanile est le plus fort des Pays-Bas, et le deuxième d’Europe après Cologne.

Weekend à Utrecht
Le Carillon de la Domtoren © Julien Blavette

Le Carillon joue de temps à autres des morceaux récents, le plus souvent pour rendre hommage à des artistes : Mickael jackson, David Bowie, ou Prince récemment.

Weekend à Utrecht
Utrecht vue de la tour © Julien Blavette

Arrivée à la galerie supérieure, la ville s’offre à nous. Enfin à moi, Delphine et Clem n’ayant pas eu la foi de gravir les marches. Pour les photos, c’est un peu galère. Les plus simples se font à l’étage du dessous lors d’une première sortie. On peut voir la ville dégagée, côté cathédrale.

Weekend à Utrecht
Vue sur la cathédrale d’Utrecht © Julien Blavette

Tout en haut, c’est une autre histoire : les gargouilles et les filets de protection gênent quelque peu la prise de vue. il faut ruser. Prendre son smartphone ou glisser son appareil photo hors des murs. Et prier pour ne pas le lâcher.

Weekend à Utrecht
Utrecht et ses canaux vus de haut © Julien Blavette

Pour la petite info historico-culturelle, la tour et la cathédrale était jusqu’en 1674 reliées. Un ouragan plus tard, la nef avait morflé et en 1829, ils ont retirés les décombres. Aujourd’hui, un trompe l’oeil laisse imaginer ce que fut la Nef.

Les Tulipes de Keukenhof

KeukenhofAprès de belles et longues balades dans Utrecht, on a profité d’avoir une voiture, et du temps, pour rejoindre Keukenhof et ses célèbres tulipes. Ce parc floral n’est ouvert que 7 semaines dans l’année. Il fermait la semaine suivante (16mai), aussi c’était le moment d’aller observer les champs de tulipes. Ca m’a rappelé mon séjour en Hollande en CM1. 🙂

Keukenhof
Champ de tulipes de Keukenhof © Julien Blavette

Sur place, c’est un peu le Disneyland de la Tulipe. Du monde partout !! Nous sommes arrivés en fin d’après-midi et le parc était encore bondé de monde, de touristes. Plus que Utrecht ? Possible.

Keukenhof
Tulipes à Keukenhof © Julien Blavette

L’entrée est quelque peu chère je trouve. 16€ par personne, auxquels il faut rajouter les 4€ de parking. Mais bon le parc n’est ouvert que 7 semaines par an, et vu le travail et le nombre de fleurs, ceci explique peut être cela.

Keukenhof
Les champs de tulipes de Keukenhof © Julien Blavette

Nous n’y sommes restés que 2 heures. Mais il est possible d’y passer plus de temps, des foodtrucks sont là pour rassasier toute soif ou faim : smoothie, pulled pork

Keukenhof
Foodtruck à Keukenhof

C’est une chose à faire si vous êtes dans le coin, à la bonne saison. Des tulipes partout, des couleurs sublimes, un moulin, des cours d’eau. Photographes, vous allez adorer ce parcours au milieu des fleurs. Je suis revenu avec des dizaines de photos. Dur de trier.

Keukenhof
Pose dans le parc aux tulipes © Julien Blavette

Le Chateau « médiéval » de Haar

Kasteel de Haar - UtrechtL’autre chose à faire si vous êtes à Utrecht pour quelques jours : le Kasteel de Haar, le plus grand château de Hollande, en banlieue d’ Utrecht, à seulement une demi-heure de voiture d’Amsterdam. Avec ses allures de château médiéval on pourrait penser qu’il date de cette époque mais que nenni. Il a été construit entre 1892 et 1907.

Kasteel de Haar - Utrecht
Le Kasteel de Haar © Julien Blavette

Personnellement, nous avons opté, en ce dimanche matin, pour une balade extérieure du château et ses jardins (4€). L’intérieur se visite moyennant 16€.

Kasteel de Haar - Utrecht
Les jardins du château de Haar © Julien Blavette

Si ce fut la saison des fleurs à Keukenhof, il n’en était rien ici. Tout était en jachère lors de notre visite. Point de fleur. Mais ce fut tout de même agréable de s’y promener, de voir les douves, la petite chapelle, les tours du château, et bien sur le jardin. « Montjoie, Saint-Denis » !

Kasteel de Haar - Utrecht
Les jardins et le château de Haar © Julien Blavette

Utrecht by night

Utrecht by nightPour clore ce petit weekend en terre hollandaise, je ne pouvais pas ne pas faire de photo de nuit de la ville et ses canaux. Ces derniers sont relativement calmes le soir. Il faut dire que la nuit tombant tardivement à cette période de l’année, les rues touristiques sont désertes, les locaux et étudiants choisissant d’autres places.

Voici quelques photos

Utrecht by night
Utrecht de nuit © Julien Blavette
Utrecht by night
Utrecht de nuit © Julien Blavette
Utrecht by night
Utrecht de nuit © Julien Blavette
Utrecht by night
Utrecht de nuit © Julien Blavette

Quelques bonnes adresses

Weekend à Utrecht

Voici quelques adresses que nous avons testées et bien aimées lors de notre séjour à Utrecht :

Olivier Belgian Beer Café

A #Utrecht, dans une église reconvertie en bar-resto !

Une photo publiée par Julien (@mcdreamy) le


Toute l’originalité de ce bar à bières belges vient du fait qu’il se loge dans une ancienne église.

Yoghurt Barn

Weekend à Utrecht
Les yaourts du Yoghurt Barn

Pour bien commencer la journée, optez pour un bon yaourt : vous choisissez le type (normal, 2% ou 0%) et y ajoutez vos ingrédients. Un délice qui remplit bien l’estomac.

Keek

Sandwich saucisse choucroute dans cette petite échoppe organique.

Une photo publiée par Julien (@mcdreamy) le


Idéal pour un petit sandwich bio, accompagné d’une limonade bien fraîche et tout aussi organic !

Info pratique

Ami accro à votre smartphone, sachez que le centre-ville d’Utrecht est couvert en free wifi. Sympa pour poster vos photos sur Instagram et live-tweeter votre weekend.

La carte bleue : le mystère de notre weekend. Beaucoup de restos, bars ou glaciers nous ont refusé la carte de crédit, qu’elle soit Premier ou MasterCard ! Chelou. Encore plus chelou, ils acceptaient par contre la Maestro, cette carte qui chez nous interroge votre banque et ralentit la file à la caisse au moment de payer. On n’a pas bien compris le pourquoi-du-comment. Le DAB (et le cash) sera donc votre ami pour le weekend à Utrecht.

Toutes les photos de notre weekend à sur mon Flickr.

NB : Musique de Jain – Heads Up