Le Parc national Manuel Antonio est le plus petit parc national du Costa Rica, mais aussi le plus visité.
Manuel Antonio - Costa RicaC’est vers lui que nous descendons depuis les plages de Samara. Et cette fois, les routes sont en bien meilleur état. Une bonne partie du trajet se fait par ailleurs sur l’Interamericana (route pan-americaine), route qui traverse les continents américains du nord au sud.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Manuel Antonio National Park - Costa Rica
Manuel Antonio National Park – © Julien Blavette

Deux raisons principales à ces belles routes qui mènent à la côte pacifique sud : la présence de ports et donc d’importants trafics de camions, et celle de nombreux touristes nord-américains qui ont fait du Costa Rica un Eldorado pour leurs vacances (plage, surf…).

Aussi, en plus des routes bien goudronnées, on découvre à Manuel Antonio ce qu’on n’avait pas encore vu au Costa Rica (exception faite de San Jose, la capitale, évidemment) : de nombreux et grands hôtels le long de la route qui mène au parc national.

Manuel Antonio - Costa Rica
Manuel Antonio – © Julien Blavette

Et forcement, on a retrouvé tout ce petit monde à l’intérieur du parc. Ambiance totalement différente des autres parcs visités jusqu’à maintenant : des visiteurs bruyants (alors qu’ils étaient silencieux dans les autres parcs pour ne pas effrayer la faune), équipés de short et de tongs (quand on chaussait les crampons pour grimper les forêts d’altitude). A leur défense, le parc n’est pas très nivelé, et le cheminement (trop) bien entretenu mène à une belle plage. Quant au bruit pour les animaux, les seuls qui se laissent approcher sont les singes capucins à tête blanche : ils n’ont pas peur, se baladent devant le badaud sans complexe, faisant les poux à leurs collègues ou se relaxant sur une branche.

Manuel Antonio National Park - Costa Rica
Singe capucin – © Julien Blavette

Manuel Antonio National Park - Costa Rica
Singe capucin – © Julien Blavette

Les autres animaux sauvages sont comme dans les autres parcs, difficilement visibles, cachés dans les hauteurs des arbres.
Manuel Antonio National Park - Costa RicaEnfin, le coati, sorte de rongeur : c’est lui qui s’approche du touriste étendu sur la plage à la recherche d’un paquet de chips. Un couple derrière nous a failli se faire dévaliser, mais a réagi à temps, non sans nous faire sursauter en gueulant après l’animal. Plus tard, un autre couple n’aura pas eu cette sagacité, les animaux repartant avec leur trophée à déguster.

Au final, pour qui comme nous aura vu les belles forêts tropicales humides ou les belles plages de Samara, le parc Manuel Antonio ne présentera guère d’intérêt supplémentaire, si ce n’est l’amusement de voir quelques singes.

Mais le village de Manuel Antonio, en amont du parc, présente quelques bonnes adresses de bars et restaurants.

View from El Avion
Vue depuis le restaurant El Avion – © Julien Blavette

El Avion, pour commencer, conjugue les deux et ne passe pas inaperçu avec sa vieille carlingue attirant l’œil sur le bord de la route. Aménagé autour d’un avion Fairchild C-123 de 1954, le resto offre une belle vue sur la côte pacifique et sur le Parc national. Pour la petite histoire, l’avion acheté par le gouvernement américain dans les années 80 pour soutenir les Contras nicaraguayens ne sortira jamais de son hangar de San Jose. On est alors en plein Irangate, et Oliver North, subalterne de la Maison Blanche chargé d’organiser la contre révolution au Nicaragua, est impliqué dans l’affaire.

El Avion - Manuel Antonio
El Avion – © Julien Blavette

D’autres restaurants offrent une belle vue, comme le Emilio’s Café ou la pizzeria attenante. Mais la palme revient à l’hôtel La Mariposa avec la vue panoramique, depuis sa terrasse et ses piscines à débordement. Un cadre magnifique qui lui a valu de paraître dans les 1000 lieux qu’il faut avoir vus dans sa vie. Pour info, les piscines sont réservées à la clientèle de l’hôtel. Mais on peut consommer sur la terrasse et y observer le coucher de soleil. Ce que nous avons fait après nous être faits sortir de la piscine 🙂

La Mariposa Swimming pool - Manuel Antonio
La Mariposa Swimming pool – © Julien Blavette
La Mariposa Terrasse - Manuel Antonio
La Mariposa Swimming pool – © Julien Blavette
Sunset from La Mariposa Hotel
Sunset from La Mariposa Hotel – © Julien Blavette

Nous quittons après cela la région pour descendre plus au sud, à Uvita, où un luxueux hôtel, idéal pour une lune de miel, nous attend.

To Be Continued…

Toutes les photos du Costa Rica et Manuel Antonio sur mon Flickr

Musique : Jason Mist – One Thing’s Certain