5 mois : c’est le temps qu’il m’aura fallu pour traiter mes 300 et quelques photos de Naples et en faire une note sur le blog.

Napoli - Italia

Napoli - Italia
Naples © Julien Blavette

Et comme à chaque fois que je reviens sur un voyage qui s’est déroulé il y a quelques mois, je ne sais par où commencer. En pleine vacances de Noël en Normandie, je cherchais une idée de court séjour en Europe, le temps d’un weekend. Ma femme s’organisant un weekend entre copines auquel je n’étais pas convié, je me suis dit que c’était la bonne occasion pour m’en organiser un en solo. Ca faisait bien longtemps que je ne m’étais pas fait ça.

Napoli - Italia
Naples – Italie © Julien Blavette

Et je suis tombé sur Naples, sur une bonne promo Transavia. Je me suis dit que quelques jours en Europe du Sud me ferait quitter la froideur parisienne de janvier. J’étais déjà passé par Naples en 2007 lors de mon road trip en Italie, de Milan à Taormina en Sicile. J’en avais de vagues souvenirs, surtout olfactifs : l’odeur du soufre des cratères et fumerolles de cette région volcanique. Mais j’avais assez peu de souvenirs du centre de Naples : quelques bribes des linges aux fenêtres, des rues défoncées…

Napoli - Italia
Ruelle de Naples © Julien Blavette

Me voilà donc parti pour l’Italie, avec pour compagnie mon paternel qui avait bien besoin de souffler. Un voyage père-fils ! Une première. Je l’ai quelque peu prévenu : « tu sais, Naples c’est particulier… » Quel doux euphémisme pour parler d’une ville longtemps gangrenée par la Mafia, par les grèves d’éboueurs laissant des tonnes d’ordures sur le bord de trottoirs…

Napoli - Italia
Naples à la tombée de la nuit © Julien Blavette

Napoli - Italia

Le Centro Storico de Naples

Napoli - Italia
Nous voilà débarqués à Napoli, en plein centre-ville, et déjà le choc culturel, visuel, avec ces trottoirs défoncés, ces gros pavés servant de route ou de trottoirs c’est selon, ces linges aux fenêtres, ces façades complètement défraîchies, en plein ravalement ou plutôt avec des échafaudages permettant leur tenue. Mais c’est beau, c’est ce qui fait son charme : des ruelles étroites, des scooters qui dévalent à toute berzingue.

Napoli - Italia
Napoli – Italia © Julien Blavette

Nous logions en plein Centro Storico, idéal pour découvrir la ville à pied. J’avais opté comme de coutume de prendre un Airbnb. L’appart était au 5e et dernier étage d’un immeuble aux multiples recoins, aux demi-paliers, un vrai labyrinthe, mais il avait un gros plus : une terrasse avec vue sur la ville et … le Vésuve.

Napoli - Italia
Vue sur le Vésuve depuis la terrasse © Julien Blavette

Napoli - Italia
Vue sur le Vésuve depuis la terrasse © Julien Blavette

Le truc qui attire tout de suite le petit photographe que je suis. Le pied pour des photos de nuit, et de jour of course !

Napoli - Italia
Vue sur le Vésuve by night © Julien Blavette

Bons petit plats d’Italie

Napoli - Italia
L’autre truc cool avec l’Italie, et qui en fait un de mes pays préférés, c’est la bouffe. On ne va pas se mentir, si je ne pouvais me nourrir que de pâtes, lasagnes, ou pizzas, je le ferais. Et juste à côté de notre appart’ se trouvait, dit-on, la meilleure pizza de tout Naples. La Pizzeria Gino Sorbillo. Un petit resto qui ne fait que ça, et qui une à deux heures avant l’ouverture, a déjà une file d’attente dingue. Comme souvent, le fait même d’être dans un guide et repris par d’autres, les touristes s’y ruent. Si ce petit jeu du « Meilleur » peut parfois décevoir, comme le meilleur burger de New York, ici point de déception.

Nous avons profité d’une journée plutôt calme dans les rues de Naples, d’une soirée où nous avions faim de bonne heure pour commencer la queue qui exceptionnellement n’était pas si longue. Et voilà comment nous avons dévoré de merveilleuses pizzas. Des pizzas à l’italienne, quelques ingrédients uniquement, de la bonne sauce tomate et de la mozzarella. Point trop n’en faut. Je vous le recommande si vous avez du temps devant vous, ou par chance, peu de badauds devant la boutique. 

Si les pizzas et lasagnes n’ont (presque) plus aucun de secret pour moi, il y a une spécialité napolitaine ou simplement italienne, que je ne connaissais pas : les Sfogliatelle (prononcez Sfoliatelle, eh oui, mes cours d’italien ont du bon ^^).

Napoli - Italia
Sfogliatella riccia o frolla © Julien Blavette

Petit délice du petit déjeuner, pour bien commencer la journée. Ca et un bon café. Un vrai expresso, court comme il se doit. A l’italienne. On apprend à redécouvrir le café, et il nous en fallait pour tenir durant ces longues journées, bien fraîches. Je cherchais le soleil te des températures plus chaudes qu’à Paris, on a eu le droit à des températures exceptionnellement bien basses, si bien que des stalactites se formaient sur le toit de l’appart.

Capri, c’est …

Capri - Italia
Capri – Italia


Heureusement le dimanche était annoncé ensoleillé, et nous avons pris le Ferry direction Capri.

Capri - Italia
Capri © Julien Blavette

L’avantage de visiter cette petite île en plein hiver c’est que tu n’es pas bousculé par les touristes, pour ce qui est en pleine saison l’équivalent italien de Saint-Tropez, le rendez-vous des Jet-Setters… Les ruelles étaient désertes. L’île contraste avec la bouillonnante Naples : calme, quiétude, propreté, maisons blanches entretenues…

Capri - Italia
Place centrale à Capri © Julien Blavette

Nous sommes montés jusqu’à la Villa Joris, qui malheureusement était fermée, mais nous avons pu en faire le tour et jouir d’un panorama à couper le souffle sur la côte amalfitaine. Waouh. 

Capri - Italia
Côte amalfitaine – Italie © Julien Blavette

Capri - Italia
Capri et la Méditerranée © Julien Blavette

L’île se visite assez bien à pied, une fois le funiculaire pris, mais le bus n’est jamais de trop. Surtout pour passer d’une extrémité à une autre de l’île. 

Capri - Italia
Capri by night

Pompei, Villa dei Misteri

Napoli - Italia
Retour sur Naples le soir même, avec balade dans les rues attenantes à la place du Plébiscite. Le lendemain nous partons à la découverte de Pompei. Lors de mon premier passage dans la région, j’avais opté pour les ruines de Hercolanum, plus petites, plus accessibles et moins prisées des touristes.

Napoli - Italia
Pompei – Villa dei misteri © Julien Blavette

Histoire de varier et de profiter de la basse saison, nous sommes allés à Pompei, ravagée par l’éruption du Vésuve le 24 août 79. Attention c’est immense, et si vous écoutez l’audio guide passionnément vous en aurez pour des heures. D’ailleurs, l’audio guide est plutôt mal fait, on se perd, on n’est pas toujours sûr de ce qu’on regarde, d’être dans la bonne pièce.

Napoli - Italia
Pompei – Villa dei misteri © Julien Blavette

Bref, au bout d’un moment on l’a lâché et on s’est juste baladé le long des ruines, de ce qu’il reste des rues et villas de Pompéi. Avec toujours en toile de fond le Vésuve qui sommeille, qui guette. On s’étonne parfois des reconstructions de villes aux alentours proches du volcan. Et si tout recommençait…

Napoli - Italia
Pompei – Villa dei misteri © Julien Blavette

Napoli - Italia
Pompei – Villa dei misteri © Julien Blavette

Napoli - Italia
Pompei © Julien Blavette

Napoli - Italia
Abbey Road ? © Julien Blavette

Vésuve que nous n’aurons pas la chance de gravir : les neiges et conditions météo en interdisaient l’accès ! La journée a été suffisamment longue. On a bien mérité nos pâtes quotidiennes. 

Napoli - Italia
Et toujours le Vésuve © Julien Blavette

Napoli - Italia
Pompei – Villa dei misteri © Julien Blavette

Napoli - Italia
Pompei – Villa dei misteri © Julien Blavette

Napoli - Italia
Le Vésuve © Julien Blavette

Du cimetière au Monastère

Napoli - ItaliaDernier jour à Naples. Nous nous dirigeons vers le cimetière des Fontanelle.

Napoli - Italia
Cimitero delle Fontanelle © Julien Blavette

La peste en 1656 puis le choléra en 1837 en ont fait le premier lieu de sépultures de Naples, avec quelques 8 millions d’os !! Il y en a partout, bien alignés, bien rangés, certains sont mêmes veillés.

Napoli - Italia
Cimitero delle Fontanelle © Julien Blavette

Napoli - Italia
Après cette visite un peu dark, nous avons grimpé sur les hauteurs de Naples dans le quartier de Vomero pour atteindre la Certosa di San Martino, un monastère chartreux fondé au XIVe siècle.

Napoli - Italia
Monastère © Julien Blavette

De là, une vue surplombant la ville, le port et le Castel dell’Ovo, chateau de l’oeuf qui sera notre dernière visite.

Napoli - Italia
Napoli © Julien Blavette

Napoli - Italia
La baie de Naples © Julien Blavette

Napoli - Italia

Napoli - Italia
Castel dell’Ovo – Naples © Julien Blavette

Voilà succinctement pour ce weekend de quelques jours en terre napolitaine. J’ai fait court tant nous avons vu de choses, visité de magnifiques églises et cathédrale, marché dans des petites rues remplies de stands de santons…

Napoli - Italia
Eglise de Naples © Julien Blavette

Napoli - Italia
Crèche – Spécialité de Naples © Julien Blavette

Il faudrait des notes bien plus longues pour vous narrer tout cela. Non, allez-y ça sera plus simple. Naples mérite amplement une visite de quelques jours. Pour ma part, j’ai déjà envie de repartir dans la région, le long de la côte amalfitaine… A moins que je n’opte pour la Sicile, ou les Cinque Terre, ou que sais-je encore, dans un petit coin de l’Italie à dévorer des penne alla boscaiola… 

Napoli - Italia
Depuis le castel dell’Ovo © Julien Blavette

Toutes les photos sur mon flickr.

Ca vous a plu, vous en voulez encore ? 

Pour continuer sur l’Italie, je vous remmène à Rome !