Tongariro Crossing - Tongariro National Park - New ZealandOui je sais, je suis mégalo ^^, et oui c’est un jeu de mot facile pour la Nouvelle-Zélande, lieu de tournage de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Mais que voulez-vous, on ne se refait pas.

Alors pour ceux qui n’auraient pas Facebook, si si, aujourd’hui encore dans ce monde, une petite poignée d’individus résistent au phénomène Facebook. Car c’est bien un phénomène, et c’est surtout le point commun de tous les routards comme moi que j’ai croisé jusqu’à lors : avoir un compte Facebook.

Et c’est quand même super pratique. Outre le fait de se dire qu’on a plein d’amis, ça permet de suivre chacune des personnes que l’on rencontre ici ou là, avoir leur ressenti sur telle ou telle région de Nouvelle-Zélande, de suivre leurs péripéties, comme la dernière de mon ami Irlandais Cathal, arrêté à Wellington pour « pipi contre le mur ». Pour ceux qui auraient suivi sur Facebook, quatre des Irlandais et les deux Argentins sont repassés au Backpackers de Napier la semaine dernière, après avoir tenté en vain de trouver du travail à Wellington. Cathal nous a donc raconté sa nuit en prison, son arrestation, et nous a surtout lu l’improbable procès-verbal qui s’en est suivi. Le jeu des questions-réponses entre un officier tres sérieux et un jeune irlandais éméché dont le seul tort est d’avoir uriné sur un mur de la capitale en pleine nuit est assez caustique.

Mais revenons à nos moutons, mon retour en France. Ou plutôt mes retours.

Le premier sera court mais finalement plus long que prévu en juillet. Moi qui ne voulais au départ ne pas perdre une miette de ce voyage, j’ai decidé de rester pour plusieurs raisons un peu plus longtemps en France. Pour voir ma famille surtout. Profiter un peu de mes neveux et nièces qui grandissent loin de moi, de mes frères et mes parents. Je ne vous oublie pas non plus les amis.

La seconde raison est que trouver un billet d’avion pas cher en pleine saison, c’est pas simple. Et quand vous y arrivez enfin, ce n’est pas sans conséquences. Le voyage sera long, et les avions nombreux : Christchurh (NZ) > Sydney > Bangkok > Dubai > Paris et idem au retour. Je volerai avec Emirates. La compagnie la moins chère que j’ai trouvée, mais qui n’en reste pas moins, paraît-il, très classe !

J’arrive le 14 juillet en France. Jour de fête nationale ! Il ne m’en fallait pas moins 😀

Je repars le 3 août, et n’arriverai en Nouvelle-Zélande que le 6 !!

Tant que vous êtes dans vos agendas, notez que j’ai également réservé mon billet d’avion de retour (définitif ?) en France le 7 janvier prochain, après avoir pris soin de m’arrêter quelques jours à Hong Kong, et après avoir pris, ce n’est pas fait mais j’y pense fortement, une dizaine de jours de vacances à Noel aux…Fiji ! Histoire de souffler un peu après une année éprouvante 😀

Alors voilà, retour en France en juillet pour le mariage du frangin, et en janvier pour…on verra.

Ça sera l’objet d’une prochaine note, ce que je vais faire après… Mais tiens d’ailleurs, selon vous, que devrais-je faire après tout ca ?