J’ai assez peu écouté Saez ces derniers temps. Je suis passé à côté de son dernier album Miami. A vrai dire, je suis un peu passé à autre chose ces dernières années.Mais voilà. Le Monsieur prépare un nouvel album et comme à son habitude a lâché quelques morceaux sur son site. Et j’ai retrouvé le Damien Saez que j’aime, que je kiffe, qui me ferait presque chialer. Avec deux chansons dédiées aux attentats qui ont frappé la France l’an dernier, au Bataclan.

On peut dire ce que l’on veut sur Saez, il sait écrire, trouver les mots et les mettre en musique. Ici juste un piano, une mélodie simple pour mieux mettre en valeur son texte.

Je vous invite à écouter Les Enfants Paradis et Tous les Gamins du Monde. Et à les télécharger, c’est gratuit.

Saez sera en concert au Bataclan et c’est une grande déception pour moi que d’avoir loupé les dates. Je me rabattrai donc sur le Zénith l’an prochain.

La vidéo ici n’est pas la vidéo officielle, elle n’était pas « partageable », mais une vidéo de fan.

Revoir tous ces visages fait mal au cœur : parce que ça aurait pu être moi, parce que ça aurait pu être toi, parce que c’était des amis, parce que c’était des amis d’amis, parce qu’au fond c’était nous ce soir là au Bataclan et dans les terrasses de café…

Ils étaient des familles, ils étaient des amis
Ils étaient ce qui brille dans le ciel de la nuit
Ils étaient amoureux, ceux qui se sont blottis
L’un contre l’autre, à deux contre la tyrannie
Ils étaient comme toi, ils étaient comme moi
Ils n’étaient pas guerriers, mais sont morts au combat
Ils étaient cœur d’amour, ils étaient cœur qui bat
Puis qui battra toujours même en dessous la croix
Ils étaient ces amis que je connaissais pas
Ils étaient mon pays et puis le tien, je crois
Ils resteront Paris, Paris se souviendra
Toujours de ces amis, la lumière brillera

A Lacri et Ciprian,

A toutes les victimes de cette triste soirée du 13 novembre 2015…