Lake Tahoe10 à 15 jours avant de quitter Paris, des feux de forêt embrasaient la Californie et le Parc national de Yosemite. Nous y étions très attentifs car le Yosemite National Park était la deuxième étape de notre road trip.

Et ce que nous craignions s’est finalement produit : notre séjour à Yosemite a été annulé, les autorités ayant fermé l’accès au Yosemite Village.

Notre agence nous a donc organisé une étape alternative : le Lake Tahoe.

Lake Tahoe, plus grand lac alpin d’Amérique du Nord

Je ne connaissais que de nom mais je savais par ma (petite) culture cinématographique que c’était une ville de montagne prisée des Californiens pour leur week-end au vert.

Sur la route entre Lake Tahoe et Mammoth Lakes
Sur la route

Pour notre road trip, nous avions loué deux Dodge Caravan (copie des Chrysler Voyager) : ce qu’il faut pour faire rentrer 11 personnes munies de grosses valises. A un moment, on avait bien pensé à pousser le délire vers un minibus d’école, en mode Road Trip le film, mais probablement cher, gourmand en essence, et pas hyper pratique pour sillonner certaines routes des États-Unis…

Bref, nous voilà pour partis de San Francisco pour rejoindre le Lake Tahoe.

Lake Tahoe
Dans les hauteurs du Lake Tahoe

On décide de faire un détour et de prendre le Golden Gate Bridge pour ceux qui, la veille, n’en avaient vu qu’un bout.

Superbe route panoramique

Après de longs embouteillages entre SF et Sacramento, nous avons fini par arriver à South Lake Tahoe, la plus grande des villes qui bordent le lac. La route pour y accéder est agréable : des lacets de montagne, des sapins tout autour de nous, et les classiques double-bandes jaunes dessinées sur la route.

Lake Tahoe
Lake Tahoe – Californie

La ville a tout d’une station de montagne : chalets en rondins de bois, remontées mécaniques, magasins de sports d’hiver… sauf quelques mètres plus loin. Le contraste est saisissant. Et pour cause : nous franchissons (à pied) la State Line, et passons de la Californie au Nevada, terre des Casinos et machines à sous. Ici deux-trois hôtels-casinos dont le Hard Rock Café sont sortis de terre et défigurent quelque peu le paysage et l’ambiance chalet de montagne. Premier aperçu (en moche) de ce qui nous attend à Vegas : machine à sous, groupe de jeunes éméchés, enterrement de vie de jeune fille-garçon…

Mais revenons sur nos pas en Californie. Ce soir-là, quelques groupes de musique jouent live dans les bars-resto, qui ferment leur cuisine tôt pour des Parisiens comme nous en plein décalage horaire.

Lac aux eaux bleu azur…

Lake Tahoe
Vue sur le Lake Tahoe

Lake TahoeLe lendemain matin, nous partons dans les hauteurs du Lake Tahoe pour admirer le lac. Malheureusement, les feux de forêt qui sévissent dans le Yosemite National Park plus au sud affectent la visibilité. Outre l’odeur de buche brûlée, un léger voile obstrue une bonne partie de la vue.

Nous ne voyons quasiment pas les montagnes de l’autre côté du lac. A peine, nous les devinons. C’est dommage car les photos que j’avais pu voir en préparant le voyage étaient magnifiques avec les montagnes en toile de fond.

Lake Tahoe
Lake Tahoe – Californie

Le paysage reste tout de même sympa et la balade agréable.

…mais une eau très froide

Lake Tahoe
Après avoir goûté au panorama global, on descend sur les bords du lac. De nombreux panneaux donnent la mesure de ce qui nous attend : eau glacée, baignade déconseillée.

Lake Tahoe
Au Lake Tahoe

On s’y risque tout de même. Mais bon sang qu’elle est froide ! Et nous sommes en plein mois d’août ! Pas d’activités nautiques (stand up paddle, kayak…) lors de cette étape, on se réserve pour la suite.

Sur la route vers Mammoth LakesLes plus beaux points de vue observés, nous reprenons la route vers notre prochaine étape, Mammoth Lakes. Sur la route, quelques arrêts nous attendent tels Bodie, la ville fantôme, ou encore Mono Lake.

On the road again…

Sur la route vers Mammoth Lakes
Sur la route vers Mammoth Lakes


To be continued…

Toutes les photos du voyage et du Lake Tahoe sur mon Flickr