Après avoir sauté par deux fois au dessus de la Shotover River, je me suis retrouvé sur la rivière pour une descente en rafting ! S’il y a bien une chose que je voulais faire en Nouvelle-Zélande, c’est bien ça. Du Rafting et un autre sport, mais ça j’y reviendrai dans la prochaine note.

Je n’en avais encore jamais fait ! Et alors que je préparais mon voyage pour le bout du monde, ces images de descente de rivière dans de gros canots me faisaient rêver.

Un opérateur de Queenstown, à qui je rendais visite pour la mise à jour du Guide et pour lui vendre de la publicité dans nos pages, m’a offert cette opportunité. Avec la cerise sur la gâteau : pour rejoindre le point de départ, nous prendrons un hélicoptère. Là encore, c’était ma première fois. Autant je ne compte plus les fois où j’ai pris l’avion, autant l’hélicoptère je n’étais jamais monté à bord et fait un tour.

Les préparatifs sont un peu longs. On nous explique les consignes de sécurité, et surtout, il n’y a que deux hélicoptères pour emmener 5 équipes de rafteurs en haut de la rivière. Mais il fait beau, et j’ai tout mon temps, ou presque. Voir le ballet des hélicos qui chargent le matos et les aventuriers donnerait presque des allures de Vietnam à l’opération. ^^

Nous passons les derniers. Étant seul, non accompagné j’entends j’ai le droit à la place de copilote ! Excellent. Nous décollons et volons pendant 10 minutes avec en face de nous les sommets enneigés des Southern Alps et au dessous le canyon. Puis nous pénétrons carrément dans les gorges. Le pilote vire à gauche, à droite, pique un peu du nez. Sensation excellente que d’être comme dans une bulle. C’est déjà fini. Nous nous posons à côté de la rivière. Les autres sont toujours là. Prêts. Les accompagnateurs gonflent notre pneumatique. Puis encore des explications, des consignes de sécurité : comment se tenir dans le bateau, comment tenir sa pagaie, que faire si on tombe à l’eau… Passés ces longs éclaircissements, on monte enfin dans notre navire… pour encore des explications ; cette fois sur comment pagayer, être synchro, apprendre les termes, les positions à l’intérieur et à l’extérieur… Très important. Il est évident que ce n’est pas une fois dans la chute, les cascades, qu’il faut apprendre à se positionner !

Bref, cette fois nous voilà parti pour une bonne heure de descente. Ça commence doucement. On descend la rivière dont les courants sont forts. Cette descente en rafting est de niveau 3-5, ce qui est franchement pas mal, surtout pour une première fois.

Nous sommes 3 gars 3 filles dans le bateau, plus notre accompagnateur, Marcio. Deux des mecs sont devant, je suis au milieu. Je les trouve un peu pépères quand même. Ils s’emmêlent un peu les pinceaux dans les consignes données par le prof à l’arrière. Mais surtout le mec devant moi s’arrête plusieurs fois de pagayer (pour regarder le paysage ?), alors que nous sommes censés nous qui sommes derrière lui, suivre ses mouvements. Et je ne vous parle pas de ma voisine qui visiblement maîtrise mal sa pagaie et à chaque mouvement où on doit lâcher la pagaie d’une main pour tenir la corde à l’intérieur du bateau, elle manque de peu de me mettre le bout de la rame dans la tronche. Ils nous l’avaient dit en plus : la plupart des accidents sont de petits accidents, genre coup de pagaie… 😉

Bref. La descente est franchement pas mal. On enchaîne quelques rapides, frôle de gros rochers au bord de la rivière, prend de la vitesse… Et puis juste avant la fin du parcours, on traverse n long tunnel d’une centaine de mètre. A l’intérieur, le noir total. C’est à peine si l’on voit la roche autour de nous. On ne voit que la lumière au bout du tunnel ! Le paradis ?

Pas vraiment. Les cascades !! Là où, nous dit notre guide, les courants sont si forts, la descente imprévisible, on a 50% de chances de chavirer ! Ça secoue !! C’est bon !! Et notre embarcation reste à flot quand celle de devant est retournée et ses occupants en train de flotter emmenés par le courant. Celle qui nous suit se renverse également. Au total, la moitié aura chaviré ! 50% il avait dit !! 😀

On finit cette belle balade par un paddle high five ! Les pagaies en l’air 😉

Ça valait franchement le coup. Une bonne expérience !! Une bonne journée !