Un beau moment. Et pourtant après avoir acheté ma place, je me suis demandé si j’avais bien fait. Après tout, j’avais vu Joshua Radin en concert un an et demi plus tôt au même endroit. Au Café de la Danse.

Mais je ne regrette pas. Ce fut un bon concert. Comme je les aime. Dans une petite salle, cosy, où l’on se sent proche de l’artiste. Pas de super grandes salles impersonnelles où l’on se retrouve au fin fond sans rien voir.

La première partie était assurée par le duo My Name Is You. Lui est Californien, elle, est Écossaise. De la musique, style indie-folk, dans la veine de ce que fait Joshua Radin.

My Names Is You - Café de La Danse - Paris
My Names Is You au Café de La Danse à Paris

Après avoir enchainé quelques uns de leur premier EP et de leur dernier album, le duo laisse la place à Joshua Radin. Au début, seul en scène. Ils le rejoindront, avec un batteur, plus tard.

Joshua Radin @ Café de la Danse
Joshua Radin @ Café de la Danse

Joshua Radin joue ses anciens comme ses nouveaux morceaux, taquinant au passage ces artistes qui ne jouent en concert que leur dernier album. C’est vrai qu’il y a deux écoles en la matière : ceux qui ne sont là que pour jouer leur dernier album, laissant sur leur faim les fans de la première heure qui aiment entendre les anciens tubes. Et ceux qui font les deux, rassasiant tout le monde.

Joshua Radin au Café de la Danse - Paris 2

Joshua Radin @ Café de la Danse
Joshua Radin @ Café de la Danse – © Tous droits réservés

Pour ma part, j’avoue que le plus souvent je viens pour les anciens morceaux et découvre sur place les nouveaux, repartant avec le dernier CD. C’est même le seul cas où j’achète encore physiquement l’album, à la sortie du concert, surtout quand il est vendu par les artistes eux mêmes qui prennent le soin de le dédicacer. L’avantage des petits salles et des « petits » artistes qu’on peut approcher facilement.

Joshua Radin explique d’ailleurs qu’au départ Paris n’était pas prévue dans la tournée européenne. Lui voulait venir y jouer. Les réseaux sociaux, et Twitter, ont convaincu l’équipe de l’audience qui attendait la venue de Josh Radin.

Un bon concert en somme. A la fin, Joshua Radin et Brandon Walters de My Name Is You sont descendus de l’estrade pour jouer en acoustique au plus près des spectateurs une cover de Bob Dylan (Dont’t Think Twice Its alright). Sympa. Bonne ambiance, que j’ai filmée quelques secondes, la faute à une carte mémoire pleine :s

Joshua Radin @ Café de la Danse
Joshua Radin @ Café de la Danse © Tous droits réservés

Le concert s’est fini sur Winter, son titre le plus connu, et le tout premier qu’il est écrit. Je l’avais déjà filmé en 2011, et m’étais donc dit que je ne le refilmerais pas. En vain. Après avoir fait un peu de place sur la carte, j’ai posé le Nikon et filmé. Énième avantage des petites salles… 🙂