Mangonui - Northland - New Zealand 012

Je vous rassure, je suis toujours en vie…

Je dois être né sous une bonne étoile, avoir, comme on dit, j’ai une chance de cocu. Dans mon cas, je dois plutôt être fortement désiré quelque part…^^’

A peine Jason m’avait déposé ce matin à Kaeo pour mon aventure Hitchhiking vers Kaitaia qu’une voiture s’est arrêtée. La chance aurait pu s’arrêter là. Mon chauffeur, Ethan, un kiwi, allait à Mangonui, soit moitié chemin de ma destination finale, mais surtout un bel endroit à voir. J’ai eu le droit à un petit tour de Mangonui, le Grand Requin (Mango étant Requin en Maori et Nui = Grand). Le nom est évidemment lié à l’apparition un jour du gros poisson dans la Bay.

Mangonui - Northland - New Zealand 015
Balade le long du petit port très fréquenté autrefois pour le dépeçage de baleines par les européens et américains. J’ai croisé le Singing Cowboy… marrant le type.
Ethan m’a ensuite conduit jusque dans les hauteurs de la petite bourgade où j’ai pu avoir un aperçu de Doubtless Bay (« sans aucun doute, une baie »). Belle vue depuis l’ancien Pa (fortification Maorie).

Moi je dis c’est le pied : faire du stop et avoir en plus un visite du coin.

L’histoire ne s’arrête pas là. On parle beaucoup avec Ethan, enfin surtout lui, et là il me dit qu’il va aller chez lui, voir si sa mère est déjà partie ou non pour… Kaitaia. Qui voit-on sur le départ en arrivant près de chez lui. Sa mère ! Bingo !

J’ai continué ma route vers Kaitaia avec elle. L’avantage de se faire conduire c’est qu’on a le temps de regarder le paysage.

Et voilà comment en très peu de temps je suis arrivé à Kaitaia, où mon hôte, Frank, m’attendait tranquillement dans sa maison avec sa femme et son fils, Eloise et Christopher. Couple très sympathique, très ouverts, et sur le départ pour une grande aventure : un an en Australie avant de rejoindre l’Europe pour ne jamais en revenir…

Parfois je me dis que le fait de ne pas avoir de voiture en Nouvelle-Zélande pour ce genre de road trip est quelque peu frustrant, mais au vu des derniers jours, des dernières rencontres, je ne m’en sors pas trop mal. J’arrive à aller là où j’aurais été si j’en avais eu une…

Et sinon j’ai fait une escapade à Cape Reinga. La journée a été riche, mais ça je vous l’expliquerai plus tard…

PS : connexion Internet difficile et peu de réseau mobile… je suis en pleine brousse !