Lundi et mardi on s’est un peu éloigné de Vancity pour aller goûter aux contrées sauvages du Canada ! 🙂

Et ce qu’il y a de bien avec Vancouver c’est qu’il n’y a pas besoin d’aller bien loin pour ce faire. 10 km à peine et on est dans les montagnes. Donc lundi,  après une matinée pépère et un passage au Foot Locker pour s’équiper à bon prix (c’est les soldes !), on a rejoint North Vancouver par le Seabus, une navette reliant le centre à l’autre rive de Vancouver. Puis un bus nous a amené au pied de Grouse Mountain. Montagne surplombant Vancouver. De là 2 solutions s’offraient à nous : faire les bons gros pigeons touristes et prendre le téléphérique, pour la modique somme de 40 et quelques dollars, ou partir en randonnée sur 3 petits kilomètres et grimper les 850 mètres de dénivelés !! En 5 minutes pour le 1er, en 2h pour le second.
Vancouver
Enfin 2 heures c’est la moyenne. Il y a même une compétition dont le but est de monter le plus rapidement possible. Et quand on voit les records ça fait mal : 30 minutes !! Non parce qu’à l’écrit ça n’a pas l’air méchant, mais, franchement, le chemin est parfois tortueux, avec des marches très hautes. Donc chapeau bas.
Vancouver
Delphine On en a donc un peu chié quand même. Surtout quand on voyait des panneaux de ce genre, nous affirmant après une longue marche qu’on en était qu’au quart de la montée. Ça fait mal au moral. Mais pour se motiver, on se disait qu’une fois en haut la vue allait être magnifique et nous récompenser de nos efforts. Hmm pas tant que ça en fait. Il faisait beau ce jour là, mais comme souvent, l’horizon est un peu brumeux. Du coup, la vue en contrebas était quelque peu floue…
Vancouver
On peut le voir sur les photos. Elles ne sont pas terribles je l’avoue, j’ai fait ce que j’ai pu (et Photoshop aussi).
Vancouver
Mais dans l’ensemble, ça nous a fait un bonne balade. On est redescendu avec la navette qui est moins chère à la descente mais dont le prix est quand même passé de 5 à 10$. Un peu abusé mais bon.

On est rentré chez nous bien crevé, non sans s’arrêter avant dans Granville Street pour un bon Burger King bien mérité !! 😀

Et le lendemain on a remis ça ! Cette fois à Lynn Canyon, et en petit groupe, avec un guide super Erik. Un Danois installé ici depuis presque 50 ans. Il a créé le tour il y a 15 ans pour l’auberge de jeunesse, et au vu du succès du tour, en a créé un second à Capilano Suspension Bridge. Son tour est même maintenant cité dans le Lonely Planet !!

Vancouver - Lynn Canyon

Nous voilà donc partis de bon matin pour une balade d’environ 9 heures entre ville et montagne. L’occasion de (re)voir la ville sous un autre angle, avec les yeux et les explications d’Erik, qui il faut le souligner fait ça quasi bénévolement. Le tour ne coûte que 12.50$ qui servent en partie à couvrir les frais de bus et l’assurance.

Après le tour en ville, on prend le bus et rejoint North Vancouver, cette fois-ci par le pont. De là on s’engouffre dans les grandes forêts de sapins pour une marche jusqu’au Lynn Canyon Suspension Bridge qui surplombe la rivière.
Vancouver - Lynn Canyon
Vancouver - Lynn Canyon
Vancouver - Lynn Canyon
Erik nous raconte alors des anecdotes sur les tournages de films et séries réalisés dans le coin, comme Battlestar Galactica ou le film Le Collectionneur avec Morgan Freeman et Ashley Judd. Pour ceux qui ont vu le film, il y a une course poursuite dans la forêt, qui se finit par un grand saut de 40 mètres !!! Impressionnant. Et en une seule prise s’il vous plaît ! De toute façon, il n’y aurait peut être pas eu de seconde prise. La première a été réussie mais à quel prix ! La cascadeuse s’est pétée les côtes sur tout le flanc droit !!
Vancouver - Lynn Canyon

De là, Erik nous raconte, au fil des plaques funèbres plantées ici ou là sur l’écorce des arbres, le nombre d’accidents mortels qui arrivent tous les ans quand des jeunes intrépides se prennent pour Superman ignorant tout danger. Parfois, ils survivent à leur saut 1 mais pas aux conséquences de celui-ci. Comme cette fille qui a reçu un rocher de 200kg après avoir sauté et être sortie de l’eau indemne. D’autres se noient à cause du courant. Tragique donc. Ça calme.

Vancouver - Lynn Canyon
Au retour en ville, le tour guidé continuait jusqu’à Chinatown, mais l’ayant déjà fait on a abandonné notre petit groupe et avons regagné notre auberge pour un repos bien mérité.

Repos qui continue aujourd’hui avec une journée plage, surement à Spanish Banks

Toutes les photos de Lynn Canyon sur mon Flickr.

  1. Parfois dans un drôle d’état, comme celui qui a sauté avec ses chaussures et qui n’ayant pas bien positionné ses pieds à l’impact, s’est retrouvé avec les pieds à la place des genoux…