Un de plus ! Et plus qu’un avant la barrière fatidique des 30 ans ! J’ai pris 29 ans aujourd’hui (hier en fait). A l’autre bout du monde. Pour la deuxième fois de ma vie, je ne suis pas en France pour mon anniversaire. La première fois fut lors de mon année en Irlande du Nord.

Bizarrement, prendre un an de plus ne me chagrine pas plus que cela. Je dis bizarrement, car il y a un peu plus d’un an de cela, voir la trentaine arriver me faisait un peu flipper. Les questions existentielles, du genre « qu’est ce que je fais ? » « Où je vais ? » « Avec qui ? » étaient récurrentes et sans réponse. Surtout quand vous êtes seul et que vous voyez les autres autour de vous se marier et procréer à tout va. 😉

J’ai fait ma crise de la trentaine avant l’heure. Pour une fois que je suis précoce ! 😉

Seule reste la peur de vieillir physiquement ! 😀

Merci à tous pour vos messages. Cette année encore j’ai eu le droit à un anniversaire Web 2.0 : facebook, twitter, email, msn, skype en confcall depuis Paris, Bruxelles, Aix, Brive et Forbach !! 😀

Merci également à ma maman et mon papa qui m’ont appelé ce matin, le 29 chez moi, mais encore le 28 en France. Oui cette année mon anniversaire a duré une journée et demi ! Voire deux jours puisque certains me l’ont souhaité le 27 octobre a midi, soit le 28 à minuit chez moi, et d’autres le 29 à midi chez moi, soit le 28 au soir en France !! La classe non ? 😉

Et là j’attends une lettre qui devrait arriver… ^^

J’ai donc pris un an de plus. Le cycle de la vie continue.

Et celui de mon voyage aussi. Je voulais vous en parler dans une autre note, mais bon, on va arrêter le suspense !
Je suis donc arrivé à Auckland, hier soir, après par être passé à Napier quatre jours voir mon ami Manni. Les retrouvailles ont été très sympa. A l’anglo-saxonne. On se sert dans les bras, même entre mecs 😉 Idem avec ma collègue du resto qui avait l’air très contente de me voir. Itou pour Danny le cuisto (souvenez-vous Professor X…).

Auckland.
De retour là où tout a commencé en janvier dernier. Même auberge. Autant les autres fois où j’y repassais au cours de mon voyage, je n’avais pas cette sensation autant là je l’ai eu : ça sent la fin. Je discute avec des Français fraîchement arrivés et je me, je nous, revois 10 mois plus tôt : à la recherche d’un job, d’un van, de bons plans, planifiant peu ou prou un voyage qui finalement reverra ses plans toutes les semaines, voire au jour le jour !

Mais mon voyage n’est pas tout à fait fini. Je vous rassure.
J’ai une escale à faire…aux Fiji 1. Je vends ma voiture, si possible d’ici ce weekend, et m’achète un billet d’avion pour les fameuses 300 et quelques îles des Fiji ! Au soleil. Sur les plages paradisiaques de sable blanc fin. Je vais me la couler douce une dizaine de jours.

Là vous allez dire que je me la coule douce depuis un an. Mais non, c’est pas pareil. J’ai besoin de vacances, de ne rien faire si ce n’est me faire dorer au soleil. Et aussi psychologiquement, je pense qu’après cela, après être redevenu un touriste l’espace de quelques jours, il me sera plus facile de rentrer en France. Peut être plus facile qu’en rentrant en tant qu’expat’ (même d’un an seulement). Enfin c’est comme cela que je vois les choses.

Je serai donc si tout se passe bien aux Fiji jusqu’au 19 novembre. Je prends l’avion le 20 pour Hong Kong, y reste quelques jours puis arrive à Paris le 24 novembre au petit matin…

Voilà pour les plans ! D’ici là, j’aurais le temps de vous envoyer quelques notes et photos, remplies de soleil et de chaaaaaleur !! J’ai cru comprendre que ça manquait par chez vous ! 😉

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

  1. Oui je sais Fidji prend un D en français mais je trouve pas cela joli alors je l’écris à l’anglaise ! ^^