Merci Hervé pour la patate chaude. J’ai cru qu’elle n’arriverait jamais. 😉

Bon allez, je vous fais la version plutôt longue de mes 10 premiers trucs que je fais le matin.

7h00 : mon super réveil Philips – lumière d’aube s’allume tout doucement. Pendant une petite demi-heure, la lumière va croitre pour me réveiller tout en douceur. Au début c’est magique, ça vous réveille en douceur, et puis avec le temps on s’y fait, et on mettrait bien un grand coup dedans… Le pire c’est pour les visiteuses (venues d’ailleurs ?), je cite « Mais pu… Julien c’est quoi cette lumière !! » 😀

7h30 : la radio s’allume maintenant. Manu et Naguy me réveillent à leur tour. A moitié inconscient, j’écoute leurs conneries, la zic de Virgin… une bonne demi-heure…

8h15 : si je suis en forme c’est l’heure à laquelle je me sors du lit. Sinon, comptez un quart d’heure de plus. Je suis pas du matin Môssieur !! Après, y a deux écoles, soit l’envie est pressante et je file assouvir ce besoin, soit ça peut attendre 5 minutes, le temps que je prépare mon café.

8h18 : sous la douche. Tahiti douche noix de coco ou Savon de Marseille au miel. Au choix. Note to myself, faut que je m’achète une radio étanche…

8h25 [eh oui je glande sous la douche. Désolé Mr Hulot, mais moins c’est pas possible. il me faut au moins ça pour émerger.] : regards furtif dans le miroir, puis sur l’horloge de la salle de bain. Je me rase ou pas ? Grande question. Ca peut attendre une journée de plus ? Ai-je le temps ? Ouais moi j’aime bien la petite barbe de 2-3 jours, mais le Boss, lui, c’est pas son truc. Donc, autant que faire se peut, j’essaye d’avoir l’air clean.

8h26 : rasage pour demain…lavage de chicos…frotte frotte frotte… tiens, ça ralentit, va falloir que je change bientôt les piles de la brosse à dent…

8h29 : étape la plus longue et chiante : me coiffer. Mes cheveux c’est quelque chose. Surtout depuis que j’ai fait le choix de les laisser pousser. So Italian, disait-elle… 😉 Une bonne touche de gel, effet mouillé. Espérons que ça tienne la journée, sinon ça va encore gonfler…

8h33 : j’enfile le costard. Cherche une chemise propre et repassée. Cherche la cravate adéquate. Tiens aujourd’hui, chemise bleue. J’aime les chemises bleues.

8h36 : direction la cuisine pour remplir ce grand bol de café noir. Sans sucre monsieur. Jus d’orange, si j’ai fait les courses récemment… Je sors le pain, le beurre et la confiture (toujours si j’ai fait les courses…) ou bien la viennoiserie (la vraie, pas celle sous cellophane, à 2 € les 10 ! Non mais…).

8h39 : dans le salon. Ah un bon café. Déjeune devant i-télé avec Nathalie Ianneta et Laurent Bazin. J’arrive au moment de l’invité politique. Je ne vois que la fin, puis le zapping politique. Ces derniers temps, je mets M6 et le Morning. C’est bien aussi. autre style. J’aime bien, Pierre Mathieu, le fils du Patron… Ca détend.

8h58 : bon bah c’est l’heure. Heureusement le taf est à même pas 200m de là. Reste plus qu’à tout éteindre, fermer à double tour, jeter un oeil dans les petits miroirs Ikea pour voir si les cheveux sont bien en place. Oui. I-pod sur les oreilles, Beautiful day de U2 pour se mettre en forme, je file.

Voilà vous savez tout. Reste plus qu’à refiler la patate chaude. Alors à qui ? Tiens, une pour Arnaud quand il reviendra de ses vacances au soleil (et réparera son blog), une pour Ana, Rémi, Kmeron, Henri. Mais de rien, c’est un plaisir. 😀