Cela n’arrive pas souvent, mais je suis quelque peu déçu de mon dernier concert, le premier d’ailleurs de 2012.

Mon frère avait pris des places. J’ai hésité avant d’y aller. Je ne connaissais le groupe que par la musique du film de Martin Scorsese, Les Infiltrés avec DiCaprio, Damon, Nicholson et Whalberg. Film superbe au passage avec une très bonne bande son. Je souhaitais donc en écouter quelques une de plus avant de me décider. J’avais un peu peur aussi quant au public de ce groupe. Groupe de punk hard rock celtic aux textes revendicatifs, il était accusé au début de sa carrière d’être un groupe de skinhead néo-nazis. J’avais un peu peur de me retrouver à côté de crânes rasés.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

_Dropkick Murphys Live Concert @ Forest National Bruxelles-4440

J’ai fait abstraction de ces critiques en me disant que s’ils étaient produits par des majors et passaient à L’Olympia, ils ne pouvaient pas être si mauvais garçons. Et à l’arrivée devant la salle, j’ai été quelque peu rassuré. Y avait un peu de tout. Des Dreads, des chauves, mais si on regarde bien, beaucoup d’hommes blancs. Bref.

Dropkick Murphys Live Concert @ Forest National Bruxelles-4342

Dès la première chanson, dans la fosse, gros pogo de la morkitu. Ca commence bien. Au moins on est mis dans l’ambiance dès les premières notes. J’avais un peu mal pour ce couple de personnes âgées à côté de moi et pour cette petite fille qui en plus de ne pas voir grand chose devait être bien bousculée. Au bout de trois chansons, ça poussait encore et toujours. A croire que le public était plus occupé à se bousculer les uns les autres qu’à écouter. Par habitude des salles de concert, je me suis reculé, pensant qu’au fond je serais plus tranquille. Monumentale erreur comme dirait Schwarzie dans Last Action Hero.

Dropkick Murphys Live Concert @ Forest National Bruxelles-4454

En reculant, je me suis retrouvé à côté du type de public que je craignais le plus : des crânes rasés, un peu bourrus et alcoolisés, qui avait un toute autre idée du pogo. Une version Fight club, où la petite bousculade se transforme en grosse mêlée sans se soucier des gens autour. Relous. Et le top du pire de la bof attitude, c’est qu’ils sortaient tout droit de feu le Kop Boulogne du PSG, ne craignant pas le ridicule en entonnant des chants de supporters du club entre deux musiques du groupe : « HOOLIGANS PSG ! HOOLIGANS PSG » !! OMG où suis-je tombé !? Moi aussi jaime bien le PSG, mais je ne mélange pas les genres. Pathétiques donc. A la sortie d’autres personnes étaient également choquées de les avoir entendu chanter « Paris est lumière… » et autres fantaisies déplacées. S’ajoute à ces magnifiques chants et bousculades, une pluie de bière. Super. Ca sentait déjà la sueur à t’en filer la gerbe, maintenant t’as le droit de sentir la binouse.

_Dropkick Murphys Live Concert @ Forest National Bruxelles-4278

J’aurais du rechanger de coin. J’aurais surtout du prendre des places assises. Là haut ils avaient l’air de bien profiter de la musique et du show, en se mettant debout parfois.

Je ne regrette pas de ne pas avoir pris mon reflex. J’ai eu un doute. Et puis à L’Olympia, je me suis dit qu’ils ne le laisseraient pas passer. J’ai bien fait.

Dropkick Murphys Live Concert @ Forest National Bruxelles-4432

Question musique, je connaissais surtout « I’m Shipping up to Boston ». Mais en en ayant écoutées quelques autres et sachant qu’ils reprenaient des ballades irlandaises populaires, ça ne pouvait que me plaire. Oui mais non. Déjà, je n’étais pas dans l’ambiance, et qui plus est, à part une ou deux chansons, on ne comprenait rien à ce qu’ils chantaient et jouaient. Musique trop forte, trop bourrin, et je ne parle même pas de la voix du chanteur. Celle du bassiste, ça allait encore.

Déception donc.

Le concert s’est fini avec la montée sur scène des filles présentes dans la salle. Une nana a même fini en soutif. Des mecs ayant réussi à monter n’ont eu aucun scrupule à retirer leur t-shirt et nous montrer leur gras. No worries guys !

Bref, comme le dit si bien Roger Murtaugh, « je suis trop vieux pour ces conneries. »

PS : les photos sont celles de @Kmeron, prises à Bruxelles lors de leur concert au Forest National. (PaternitéPas d'utilisation commercialePas de modificationCertains droits réservés (licence Creative Commons))