Il y a des cadeaux d’anniversaire qui mettent un peu de temps à se concrétiser. Ma douce et tendre m’a offert en fin d’année dernière une place pour le concert de Charlie Winston. Je savais qu’elle l’avait déjà vu et que c’était super. Moi, je ne connaissais que ses plus grands hits qui passaient sur les ondes radio, et son fameux look hipster.

Direction La Cigale mardi soir dernier pour une soirée vraiment chouette. Tout était parfait. Medi et son groupe ont assuré la première partie du show. De la bonne musique, du bon son, qui n’est pas sans rappeler Lenny Kravitz. D’ailleurs, Delphine me l’a souligné à un moment. Nous ne connaissions pas cet artiste, mais une de ses chansons nous semblait familière. How would you do. Impossible par contre de savoir où je l’ai entendue (clip, radio, pub…).

C’est agréable des premières parties comme celle-ci.

Puis Charlie Winston est arrivé sur scène, avec son groupe, et le même Medi à la batterie. En plus de chanter, de jouer de la guitare et du clavier, le grand garçon chevelu est aussi batteur. Un artiste complet.

Le concert fut super. Grosse ambiance. Les gens qui comme nous étaient assis dans la mezzanine n’ont pas tardé à se lever. Ca tapait dans les mains, chantait, dansait… Charlie Winston entre deux chansons racontait de petites histoires, anecdotes, dans un français quasi impeccable.

Plutôt qu’un long discours, voici quelques courtes vidéos du concert (filmées avec l’iPhone 3GS. Voir les vidéos de Delphine sur son blog, avec le 4S, y a pas photo niveau qualité son) pour mieux vous rendre compte de l’atmosphère à La Cigale.

A la fin, après moult rappels, Charlie Winston est revenu sur scène avec Medi pour interpréter quelques chansons de leur prochain EP qui sortira en septembre, dont la reprise de Alright de Supergrass.

A la sortie, les deux compères vendaient T-shirt, Albums, EP, et se livraient volontier aux dédicaces. Sympa. Malheureusement tous les artistes ne se livrent pas à un tel exercice.

Non, vraiment une bonne soirée.  🙂