Une fois n’est pas coutume, je suis allé à un concert non pas pour l’artiste principal mais pour voir la première partie.

En l’occurrence, il s’agissait mardi soir de Cary Brothers, première partie de Brooke Fraser, avec qui il effectue une tournée européenne. Ça faisait un bail que je l’avais mis dans mes alertes Fnac pour être averti d’une éventuelle date de concert, sans trop y croire. C’est finalement sa page Facebook et les Events qu’il a créés pour chacune de ses dates européennes qui m’aura averti de sa présence à Paris, à La Maroquinerie. L’occasion pour moi de découvrir cette salle que je ne connaissais pas. Petite salle comme je les aime. Pas besoin de faire la queue 3 heures devant pour avoir une bonne place. Qui plus est, étant en première partie, la salle ne s’est remplie que plus tard dans la soirée. L’inconvénient, c’est que le concert commence de bonne heure, et qu’il ne dure pas longtemps, première partie oblige.

Mais c’était très bien. Ca m’a fait plaisir de le voir sur scène, jouer quelques « classiques » tel Blue Eyes, qui comme il l’a rappelé l’a fait connaître (grâce au film Garden State notamment) mais aussi ses nouveaux morceaux.

A la fin du concert, il était à la sortie de la salle en train de vendre son dernier EP. J’ai attendu qu’il ait fini de tchatter avec les deux anans de Nashville pour lui acheter et échanger deux mots au passage. Sympa. C’est toujours délicat d’aller parler à un artiste que l’on apprécie sans passer pour le fan hystérique à la limite du stalker : « je suis ton plus grand fan, moi aussi je suis allergique aux noix de pécan, comme toi, moi aussi à 12 ans j’ai fait ça et ça… ».

Un moment sympa.

La suite du concert était tout aussi bien. Une seconde première partie est arrivée : les Smoking Smoking.

Je les ai tout de suite reconnues. Ce groupe de deux filles avait fait la première partie d’AaRON l’an passé. Elles viennent de sortir leur EP. Comme la dernière fois : bonne musique, qui fait d’ailleurs un peu pensé à AaRON, chantée en anglais, pensée en français.

Enfin est arrivée Brooke Fraser. J’avoue, je ne connaissais pas. Tout juste m’étais-je renseigné sur le style musical de cette chanteuse kiwie.

Les autres types dans la salle avaient l’air de bien la connaître :). Et sa musique m’a bien plu. du punch. Si bien que je vais aller vers un tour sur iTunes choper son album. J’avais fait quelques vidéos, courtes comme d’hab histoire de bloguer l’ambiance, capter le son…Mais une malheureuse rencontre entre mon téléphone et mon bol de café en a décidé autrement. C’est con la qualité avait l’air bonne.

Bref. Une bonne soirée. De la bonne musique. Une rencontre sympa avec Cary Brothers.

C’était le premier concert de la rentrée. A suivre, Joshua Radin en octobre et The Boxer Rebellion qui reviennent en décembre, à la Maroquinerie. J’ai demandé une accréditation photos pour ces deux concerts, mais aucun de leur manager n’a l’air pressé de répondre. Au pire je ferai sans. Vu la petitesse de la salle, et le nombre de gens qui shootaient au reflex sans accred’, ça devrait le faire.

Crédit Photo (Smoking Smoking et Brooke Fraser) : Photosonore