Après la découverte de l’île de Wolin, nous continuons notre roadtrip vers l’Est, direction Kołobrzeg.

Kolobrzeg - Côte baltique polonaiseLa ville a conservé son nom kachoube, une langue slave, avec son propre alphabet. En allemand Kolberg, et autrefois en français Colberg. On prononcera donc Colbert, ce sera plus simple pour nous, étant donné le nombre de consonnes dans ce mot (le « ł » en polonais se prononce comme un « w ».) On a parfois l’impression d’être dans Des Chiffres et des Lettres version Les Inconnus : pas toujours simple pour nous de prononcer ces mots aux trop nombreuses consonnes. 🙂

La plage de Kołobrzeg

Kołobrzeg est une petite étape dans notre voyage. Nous n’y restons qu’une nuit, le temps de découvrir les quelques attractions qu’elle propose, à savoir son phare et sa promenade le long de la baltique ou encore son centre-ville avec son immense cathédrale et son hôtel de ville.

Kolobrzeg - Côte baltique polonaise
Phare de Kołobrzeg © Julien Blavette

Connue pour ses activités liées au thermalisme et à la thalassothérapie, les touristes se retrouvent autour du phare de Kołobrzeg et des quais où sont accostés des bateaux battant pavillon pirate. Ce n’est pas le premier que l’on voit en Pologne. Visiblement les Polonais kiffent l’imaginaire autour des Pirates. Le bateau navigue vraiment. Des excursions sont même organisées, certaines pour rejoindre l’île danoise de Bornholm.

Kolobrzeg - Côte baltique polonaise
Bateau de pirates à Kołobrzeg © Julien Blavette

La promenade le long de la plage est assez similaire aux autres stations balnéaires : une longue jetée (molo) et de nombreux restaurants.

Kolobrzeg - Côte baltique polonaise
Promenade de Kołobrzeg © Julien Blavette

Le centre-ville de Kołobrzeg

Basilique de KolobrzegLa ville, rasée lors de la seconde guerre mondiale, mérite un coup d’oeil pour sa basilique et son hôtel de ville. Les deux sont quasi côte-à-côte et construits en briques. La basilique Sainte-Marie de style gothique date du XIVe siècle est impressionnante.

Basilique de Kolobrzeg
Basilique de Kołobrzeg © Julien Blavette

Basilique de Kolobrzeg
Basilique de Kołobrzeg © Julien Blavette

Le premier Hôtel de ville a été construit à la même époque mais il a été rénové puis reconstruit du fait des conséquences des destructions lors la guerre de 30 ans au XVIIe siècle.

Hôtel de Ville de Kolobrzeg
Hôtel de ville de Kołobrzeg © Julien Blavette

La légende de la forteresse imprenable s’étoffe lors du siège par l‘Armée de Napoléon en 1807, avec la mise à feu du bâtiment. La ville a résisté jusqu’au Traité de Tilsit (victoire de la France sur la Prusse) mais la bataille fera date pour souligner la défense courageuse des Allemands. Celle-ci sera d’ailleurs glorifiée par Goebbels dans une vidéo de propagande nazie lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Hôtel de Ville de Kolobrzeg
Hôtel de ville de Kołobrzeg © Julien Blavette

Direction désormais Łeba et le Parc national de Slovinie (Narowy Park Słoviński).